Ma Première Fois Avec Hex™ : Témoignage d’un Fan !

Nous poursuivons notre série de témoignages d’utilisateurs LELO avec un mâle anonyme qui nous raconte comment s’est passée sa première expérience avec le préservatif LELO HEX.

« Cela fait 7 ans que je suis avec ma copine et nous avons toujours utilisé la fameuse technique de se retirer juste avant que je termine. Et jusqu’à maintenant, on touche du bois, ça a toujours fonctionné !

On a toujours procédé ainsi pour plusieurs raisons. Il y a déjà le fait que ma copine est très allergique au lactose (la plupart des pilules contraceptives en contiennent) et qu’elle n’est pas prête à utiliser un DIU (dispositif intra-utérin). Et de mon côté, je n’ai jamais aimé porter un préservatif.

Je sais que ce n’est pas une raison très valable, mais je n’ai jamais eu besoin de me battre pour convaincre ma copine. Et quand j’ai proposé de faire une vasectomie elle a ri en me disant que c’était une solution trop radicale. On était contents de notre technique du coït interrompu et on s’en contentait.

Et puis récemment, j’ai réalisé que ça faisait presque dix ans que je terminais chaque fois exactement de la même façon, avec ma main. Même pendant l’amour, je concluais en me masturbant. Alors elle m’a proposé qu’on tente autre chose.

Nous avons décidé d’utiliser un préservatif, simplement pour changer un peu et me permettre d’avoir un orgasme en elle comme on le faisait au tout début de notre relation. L’idée était juste de varier le plaisir, mais j’ai quand même fait des recherches approfondies qui ont fini par me mener aux préservatifs LELO HEX.

Les commentaires allaient tous dans le même sens, à savoir qu’avec ce préservatif on n’avait pas la sensation d’être emprisonné. Or c’était la raison exacte pour laquelle je n’utilisais jamais de préservatif. Moins de contrôle, moins de sensation et l’impression désagréable que mon pénis porte des lunettes de ski. Mais HEX semblait justement éviter tout ça.

Une des choses que j’ai aussi toujours détestée avec les préservatifs, c’est le moment de flottement quand on s’apprête à le mettre. Quand on déchire l’emballage avant de l’enfiler avec la gêne qui plane parce que l’instant annonce clairement : « oui, nous allons le faire ». Et avec HEX, même si ce moment n’est pas évité, il est adouci grâce au packaging qui est non seulement élégant, mais beaucoup plus agréable à manipuler. C’est comme un papier un peu épais. Alors que d’habitude, on se retrouve avec un machin froid qui ressemble à un paquet de chips tout glissant.

Un autre point agréable avec HEX, c’est que nous avons tous les deux remarqué qu’on ne peut pas se tromper en le mettant. Le réservoir est suffisamment grand pour savoir dans quel sens dérouler le préservatif sur le pénis et vous pouvez le faire les yeux fermés ou lumière éteinte.

Quelles sont les sensations avec HEX ?

Que les choses soient claires, HEX reste un préservatif. Peu importe qu’il soit fin, vous sentirez toujours que vous le portez et votre sensibilité sera toujours impactée. Mais c’est là que HEX m’a surpris le plus. Mes sensations étaient un peu étouffées, mais elles étaient quand même bonnes.

Du coup, maintenant, j’hésite à revenir aux préservatifs et à HEX particulièrement. Il rend « une mauvaise situation aussi bonne que possible ». Mais grâce à ce préservatif particulièrement bien conçu (et au fait que je m’attendais au pire), le résultat a été une expérience très positive pour tous les deux. C’était très agréable de finir à nouveau en restant à l’intérieur de ma copine et de ressentir ce plaisir si spécial.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.