Une Étude Révèle qu’il Faut Faire Son Lit pour Faire Plus Souvent l’Amour

Alors certes on peut faire l’amour frénétiquement sur une machine à laver, dans un canapé, contre un mur, sur le tapis, dans la cuisine, sur le capot d’une voiture, dans les toilettes d’un avion, au pied d’un sapin, dans une ruelle sombre, sur une table, sur une commode Louis XVI, sur un billard, dans un train, un cinéma, un musée, un jardin, une piscine, un lac ou dans la mer, mais il faut être honnête, c’est quand même dans un lit qu’on le fait le plus souvent.

Faire son lit pour faire plus souvent l'amour

Évidemment, pour Sleepopolis, cette entreprise américaine qui vend des matelas et des oreillers, la question du sexe au lit ne peut être écartée de leurs préoccupations. Et lorsqu’ils ont décidé d’effectuer une petite recherche sur les habitudes des personnes qui font leur lit en comparaison de celles qui ne le font pas, il était certain qu’ils allaient faire quelques intimes révélations…

Principe de l’étude

2000 personnes ont été interrogées à propos de leurs habitudes autour de l’univers du lit, et les chercheurs ont ensuite pu établir 2 profils distincts entre ceux qui faisaient leur lit et ceux qui ne le faisaient pas…

Et c’est votre mère qui va être contente, car ceux qui font leur lit ont une vie bien plus aventureuse que ceux qui ne le font pas. Vous pourrez dire à votre maman : « tu avais raison, il faut faire son lit le matin, maman. Les gens qui font leur lit font plus souvent l’amour. »

Les résultats

La fréquence

Les couples qui font leur lit font l’amour en moyenne 3 fois par semaine contre 2 fois par semaine seulement pour ceux qui ne le font pas. Un premier constat sans appel. Reste à tenter de comprendre pourquoi… Peut-être qu’un lit bien fait comme un corps bien fait donnent envie de foncer dedans ?

L’intransigeance

Mais chez ces faiseurs de lits, le lien entre sexualité et draps pliés va encore plus loin puisque pour 42% d’entre eux, un(e) partenaire qui laisserait le lit en champ de bataille les refroidirait férocement !

Le mode de vie

On apprend par ailleurs que ceux qui font leur lit sont des lève-tôt alors que ceux qui laissent leurs draps en désordre sont des couche-tard… Ce qui semblerait dire que ceux qui font leur lit sont plutôt des adeptes du sexe matinal, et donc que ceux qui font l’amour le matin le font plus souvent que ceux qui le font le soir ? Mais on s’emballe sans doute un peu…

La profession

En revanche, on apprend que les personnes qui font leur lit et l’amour 3 fois par semaine travaillent dans les domaines de la technologie et de la santé alors que les autres évoluent dans le monde des affaires et de la finance… La santé et le sexe font toujours bon ménage !

Les goûts

Ceux qui font leur lit préfèrent les comédies romantiques et le jazz alors que les souillons qui laissent leurs draps en boule sont des adeptes des films comiques et du rock. Hugh Grant fait plus rêver que Louis de Funès.

Le caractère

Enfin, ceux qui font leur lit ont confiance en eux, sont sociables, audacieux et prennent soin d’eux, tandis que chez les adeptes du lit défait, on trouve les timides, les curieux, les lunatiques et les sarcastiques. En bref, ceux qui ne font pas leur lit sont des névrosés sociopathe qui ne font l’amour que deux fois par semaine (peut-être même tout seul ?)

L’un dans l’autre

Chez LELO, nous n’avons pas cette approche du lit comme lieu de repos mais comme magnifique champ de bataille pour des duels érotiques chevronnés. Et si un lit bien fait offre plus d’opportunités de sexe, nous sommes obligés de soutenir la cause de ceux qui font leur lit, d’autant que dans un amas confus de draps, il y a toujours le risque de ne plus réussir à mettre la main sur son sextoy préféré !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.