8 Causes d’une Vulve qui Démange ou le Mal Infernal de la Démangeaison Vaginale

La vulve qui démange et qui pousse la main à s’y rendre trop fréquemment pour soulager le désagrément… Toutes les femmes ont connu cela au moins une fois. Et C’est l’une des premières causes de consultation gynécologique. Car outre le fait que la sensation est particulièrement désagréable, un vagin qui gratouille peut être source d’angoisse… On se demande en effet ce qui peut bien se passer dans l’entrejambe pour qu’elle nous rappelle sans cesse à son bon souvenir ?

pourquoi mon vagin me démange ?

On vous a donc concocté une petite liste des 8 coupables potentiels de votre mal être vaginal. Mais si votre sexe ne cesse de vous picoter, vous gratouiller, vous chatouiller, seul un médecin pourra y voir clair et vous diagnostiquer précisément les origines du mal !

1) La reprise érotique

Si vous avez connu une longue période d’abstinence sexuelle avant de finalement vous envoyer en l’air, la cause de votre démangeaison peut être là. Votre vagin a un peu perdu l’habitude qu’on le bouscule et l’effort l’a irrité. Si par ailleurs aucune perte blanche n’accompagne votre démangeaison, c’est une possibilité sérieuse.

2) La nouveauté intime

Ce peut-être une nouvelle protection périodique, un nouveau savon, un nouveau sous-vêtement… Votre intimité pourra réagir si elle n’est pas habituée aux produits qui sont nouvellement en contact avec elle. Cette réaction allergique, appelée dermatite, se traduit par l’apparition de plaques rouges, d’une peau sèche, et qui démange, donc. Un nouveau produit sur votre intimité pourra également provoqué une irritation sans nécessairement impliquée que vous soyez allergique. Certains n’aiment pas le changement !

3) La mycose

Dès que ça gratte entre les jambes, c’est tout de suite à la mycose qu’on pense. En plus des démangeaisons, on constate également des pertes blanches. En cas de doute, il faut consulter un médecin qui pourra vous dire avec certitude si c’est bien une mycose qui vous pourrit la vie. Ces mycoses peuvent survenir en cas de fortes chaleurs, ou après un traitement antibiotique ou dans la foulée de ses règles…

4) L’IST

Après la mycose, l’autre crainte est évidemment l’IST… Le trichomonas par exemple, est une bactérie sexuellement transmissible qui entraine des démangeaisons au niveau du vagin. On note aussi la présence de pertes verdâtres et l’émanation de mauvaises odeurs. Le trichomonas se soigne bien mais il vaut mieux consulter rapidement. D’autres IST peuvent également entraîner des démangeaisons comme l’herpès génital ou la chlamydia. Encore une fois, le médecin sera votre meilleur allié dans l’exploration des possibilités !

5) Le rapport sexuel décoiffant

Si vous avez pratiqué la bête à deux dos dans des élans frénétiques façon mobilier qui s’effondre et objets qui volent à travers la pièce, que vous avez expérimenté les deux tiers du Kâma-Sûtra et que chaque pièce de votre maison a été le témoin de vos frasques qui ont duré plusieurs heures, il peut être normal que vous ressentiez quelques picotement entre les cuisses…

6) L’allergie au latex

Si c’était votre premier rapport sexuel avec un préservatif en latex et que par la suite vous avez vu apparaître des plaques d’urticaire, vous êtes peut-être allergique au latex. Il vous faudra consulter un médecin pour vérifier. Car si vous l’êtes effectivement, vous devrez par la suite vous promener avec toujours sur vous des préservatifs sans latex pour parer à une éventualité érotique qui se présenterait. Et que vous ne pouvez absolument pas risquer de faire sans protection !

7) La vaginose

La vaginose est une infection bénigne qui a pour origine le déséquilibre de la flore bactérienne. Elle survient notamment en cas de nettoyage trop agressif de votre intimité. N’oubliez pas qu’il faut laisser votre vagin en paix lorsque vous êtes sous la douche (en tout cas avec le savon, pour le reste, la douche peut-être source de doux plaisirs…)

8) La ménopause

Lorsque vous avez atteint la cinquantaine et que la ménopause vous guette, sachez que le gratouillement vaginal fait partie des symptômes. Cela est dû aux changements hormonaux qui entraînent sécheresse et atrophie vaginale. C’est un phénomène naturel contre lequel on ne peut pas lutter, en revanche, il existe des moyens de soigner et soulager les symptômes ! Demandez à votre médecin comment parer à ce désagrément.

Les soulagements

Quand ça gratte, si ça dure, ne vous posez pas mille questions et foncez chez votre gynécologue. Il ou elle saura comment vous soulager en fonction de l’origine décelée. En revanche, si vous souffrez d’un autre genre de démangeaison, de celles qui mènent à une envie irrépressible d’être grattée entre les jambes avec douceur, langueur et sensualité, alors LELO est la solution qu’il vous faut ! Nous avons tous les outils nécessaires pour soigner ce doux mal par le super bien…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.