8 Expressions Imagées Pour Causer d’Ébats

Le sexe fait rougir et son évocation fait parfois trembler les lèvres… Alors pour les chastes oreilles et les amoureux de la belle langue, on a inventé au fil des siècles de bien jolies expressions qui évoquent le rapport sexuel sans le nommer directement.

Expressions de sexe

Et même si sur le blog de LELO, nous avons plutôt l’habitude de causer sexe sans peur et sans tabou, nous restons extrêmement friands de cet effort linguistique à dissimuler les corps qui s’ébattent. Voilà pourquoi nous vous avons sélectionné 8 expressions imagées qui nous vont droit au cœur et au corps et qui décrivent avec brio cette choses dont on ne peut pas dire le nom…

1) Faire la bête à deux dos

C’est à Rabelais et son Gargantua que l’on doit la première apparition connue de cette bien belle expression. Malgré la vision animale de la chose, la visualisation des deux amants enlacés ne formant plus qu’un seul être reste parfaitement poétique et élégante… En revanche, l’expression ne fonctionne pas dans toutes les positions, l’Andromaque et la levrette, par exemple, perdant cette image de double bosse…

Contexte d’utilisation

Idéale pour décrire vos ébats bestiaux dans la nature :

« Nous nous sommes fondus dans la nature et avons fait la bête à deux dos sur le parterre de mousse d’un sous-bois… »

2) Connaître bibliquement

La Bible n’est généralement pas la première des références en terme de sexualité, et pourtant, c’est bien de ce livre sacré que nous vient l’expression ! Il s’agit en effet du début du livre, pour ceux qui l’ont lu, lorsqu’il est mentionné que « Adam connut Ève, sa femme. Elle conçut et enfanta Caïn. » Le sens de « connaître » était ainsi légèrement détourné, faisant apparaître le fait de connaître quelqu’un non pas dans le sens traditionnel mais plutôt dans celui que donne la Bible !

Contexte d’utilisation

Parfaite pour rendre compte de son premier ébat après plusieurs soirées avec le ou la partenaire, passées à faire connaissance sagement, et non encore bibliquement :

« Nous avons d’abord appris à mieux nous connaître du point de vue de notre caractère et de notre vision du monde avant de nous connaître plus bibliquement. »

3) La partie de jambes en l’air

Grand classique des expressions du genre, son succès vient probablement de ce que l’évocation est à la fois parfaitement limpide et en même temps relativement poétique. On imagine bien les quatre jambes s’agiter dans les airs et la notion de jeu donnée à la galipette dans cette expression ajoute à la gaieté de la chose. Une dimension à la fois de plaisir, d’action et d’amusement !

Contexte d’utilisation

Expression adéquate pour décrire la fois où vous avez fait l’amour dans un avion

« Notre partie de jambes en l’air sur le Paris New-York a été particulièrement délicieuse grâce aux turbulences vibrantes pendant tout le vol. »

4) Le devoir conjugal

Une expression dont le caractère absolument austère la rend finalement plutôt drôle, à la considérer au second degré. Car dans son sens premier, elle correspond à une réalité juridique très sérieuse qui sert de base pour justifier le divorce pour faute dans le cas où ce devoir de sexualité n’est pas respecté !

Contexte d’utilisation

Vous cherchez à convaincre votre moitié de vous rejoindre pour une session galipettes ? Rappelez-lui subtilement son obligation de vous offrir quelques faveurs érotiques…

« Chéri, je ne voudrais pas sembler procédurière, mais puis-je te rappeler l’article 215 du code civil quant à ton devoir conjugal de venir me combler ? »

5) Déguiser le drap de lit en chapiteau de cirque

Autre expression imagée qui décrit avec humour la galipette vue de l’extérieur, en l’occurrence les deux amants cachés sous un drap et qui forment une bosse… Il y a là encore la notion de jeu et de plaisir avec l’association au cirque, l’idée que s’ébattre est encore une fois une activité de plaisir à ne pas prendre au sérieux !

Contexte d’utilisation

Avec le cirque, il y a l’idée d’ébats plutôt vifs sous la couette, l’expression sera parfaite pour signifier que vous voulez du sexe qui dépote :

« J’ai des envies acrobatiques, je déguiserais bien le drap de lit en chapiteau de cirque. »

6) La bagatelle

Mot un peu désuet et doté de plusieurs sens, la bagatelle désigne ainsi, entre autre, l’acte sexuel et permet d’aborder le sujet en parfaite innocence… La bagatelle désigne en effet à l’origine une chose secondaire, de peu d’importance, et le sens a progressivement dérivé. La sonorité en elle-même est également jolie ce qui ajoute à son aspect poétique.

Contexte d’utilisation

Expression adaptée si vous voulez parler sexe sans trop en dire :

« Je n’ai rien contre une partie de Monopoly, mais j’ai en tête une bagatelle qui pourraient nous plaire à tous les deux… »

7) Se faire choyer le cœur fendu

Expression connue grâce à la chanson écrite par Guy Breton et chantée par Colette Renard, « les nuits d’une demoiselle », elle est parfaitement poétique et très douce à l’oreille. Le cœur fendu, vous l’aurez sans doute compris, représente l’intimité féminine… Il y a donc l’idée d’une galipette tendre et délicieuse, l’image d’un ébat tout en plaisir et douceur !

Contexte d’utilisation

Idéale si vous voulez montrer que vous avez l’âme poétique et le goût pour l’amour en douceur :

« Quand je te vois, mon désir monte aux nues et je ne rêve que de te choyer le cœur fendu. »

8) Faire de l’alpinisme sur son mont de Vénus

On doit décidément beaucoup à la chanson française en terme d’expressions grivoises poétiques, celle-ci nous vient de Georges Brassens ! Dans celle-ci, il y a la dimension sacrée de faire l’amour à une femme puisqu’il s’agit de grimper une montagne divine, associée à l’image de la femme perçue comme une déesse… Du romantisme coquin à l’état pur !

Contexte d’utilisation

Lorsque le diner ultra romantique touche à sa fin et que vous souhaitez prolonger ce tête à tête en un corps à corps coquin, faites cette proposition sexuelle imagée :

« Cette soirée fut une montagne de bonheur que j’ai gravi avec plaisir, je poursuivrais volontiers la balade en altitude en faisant un peu d’alpinisme sur ton mont de Vénus. »

Ébats du XXIème siècle

On pourrait citer encore bien d’autres expressions pour parler sexe, mais certaines quittent les terres poétiques pour sombrer dans le scabreux… Et si vous voulez en découvrir de nouvelles qui savent mieux se faufiler dans l’air du temps, nous vous laissons en compagnie de Jeanne Cherhal et de sa version modernisée de la chanson de Colette Renard mentionnée plus haut : « les nuits d’une demoiselle » !





Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.
X