C’est Ma Première Orgie : 6 Conseils pour Être Réinvité

Toutes les premières fois ont leur lot d’angoisse et on se fait souvent une idée extrême des choses que l’on n’a pas encore testées soi-même. Et même dans le cas de la partie fine qui nous concerne ici, la réalité est bien plus simple qu’il ne paraît. Des gens se rassemblent à un endroit, chez un particulier ou dans un lieu privatisé, et font connaissance à plusieurs niveaux…

C’est Ma Première Orgie - 6 Conseils pour Être Réinvité

Evidemment, en passant de la théorie à la pratique, il y a une implication psychologique et physique assez forte et qui peut effrayer les plus sages. Si vous n’avez encore jamais exploré sexuellement plus loin que le match en simple, nous vous conseillons de commencer par expérimenter les quelques étapes en amont moins engageantes que sont le côte-à-côtisme (faire l’amour avec son partenaire à côté d’autres couples) ou l’échangisme (échange de partenaires avec un autre couple) avant de vous plonger dans la multi exploration érotique au milieu de la masse.

Et si vous êtes bien décidé(e) à vous lancer dans votre première orgie partie, voici 6 conseils à suivre !

1) Se renseigner auparavant sur l’esprit de l’orgie

Avant de courir, tout excité(e), à votre toute première orgie, votre carton d’invitation rose et doré en main, renseignez-vous sur le genre de la soirée pour vous assurer qu’elle correspondra à vos attentes. Si par exemple elle est à tendance homosexuelle ou BDSM alors que ce n’est pas de votre goût érotique, vous risquez une grosse déception, ce qui, pour une première, serait fort dommage.

Pour commencer, mieux vaut y aller en douceur en vous contentant d’une soirée classique qui consiste à brasser quelques invités ensemble, sans thématique particulière, entre gens équilibrés. Les soirées déguisées pourront également être un atout dans la mesure où derrière le masque, on se sent plus à l’aise…

2) Se rendre à son orgie bien dans sa peau

Si vous sortez d’une rupture douloureuse ou que votre couple bat de l’aile et que vous comptez sur l’orgie pour tout remettre dans le droit chemin, mieux vaut rester chez vous. L’exercice est délicat et il faut être à l’aise avec son corps et sa relation aux autres.

Il est essentiel par exemple de vous rendre à une orgie en vous sentant sexy, désirable. Vous devez être sûr(e) de votre sex-appeal et convaincu(e) que chaque personne présente sera heureuse de s’offrir à vous ! Cette assurance ne signifie pas que vous ne devez pas laisser de place à un peu d’anxiété… Tout comme avant une compétition importante, une réunion primordiale ou avant de monter sur scène, il faut un peu de stress mêlé à l’assurance !

3) Connaître les règles

On associe parfois l’orgie sexuelle à une démonstration de perversité transversale qui frappe tous les domaines : alcool, drogue, dépravation, violence… Si on cherche à vous faire croire que c’est la norme, passez votre chemin ! Certes une coupe de champagne n’est jamais désagréable et elle aide à se désinhiber mais l’abus n’est en rien recommandé. Et nous ne parlons pas ici de votre santé, juste du bon déroulé de votre orgie !

Parmi les règles importantes, il y a évidemment celle du préservatif, absolument obligatoire lorsque l’on s’adonne aux plaisirs de la chaire avec des inconnus, mais également celle du refus de certaines pratiques qui doit être accepté. Vous avez le droit de dire non aux explorations qui vous dérangent (sexe anal, éjaculation faciale…) et ces refus doivent être respectés. En revanche, n’oubliez pas que vous êtes là en principe pour participer à la fête érotique et que si vous refusez tout et tout le monde, vous allez passer pour le ou la rabat-joie de la soirée !

LELO Hex

4) Etablir les limites

Il y a donc les règles générales et les vôtres. Pour savoir ce que vous êtes prêt(e) à accepter ou non, jusqu’où vous pouvez aller, posez-vous la question avant la soirée. Installez-vous tranquillement, seul(e) avec vous-même, et réfléchissez aux limites de votre exploration pour ne pas être pris(e) de cour dans le feu de l’action et vous retrouver bloqué(e) parce que vous ne savez plus ce que vous désirez ou non.

Combien de personnes à la fois, quelle pratique, bisexualité ou non, pénétration ou non… Toutes les combinaisons possibles. Et si vous ne voulez pas poussez l’expérience jusqu’à la pénétration, déterminez les exploration buccales et masturbatoires que vous êtes prêt(e) à assumer. Et si tout vous effraie et que rien ne vous semble acceptable venant d’une troupe d’inconnus, remettez votre orgie à plus tard.

5) Faire connaissance

La partie fine programmée commence comme une soirée lambda. Alors dans un premier temps et pour vous mettre dans le bain, discutez avec les convives autour d’un verre, présentez-vous, faites connaissance. L’idée est de briser la glace et de commencer à cerner les personnes avec qui vous avez un bon feeling. Il se peut qu’au milieu de la conversation, votre interlocuteur commence à vous caresser ou à se déshabiller… Si cela vous gêne, expliquez tranquillement que c’est votre première et que vous voulez y aller plus en douceur !

Cette étape sert de préliminaires, elle vous permettra aussi de voir si l’expérience vous tente. Profitez des caresses, recevez-les, donnez-en et savourez cette suspension. Si vos réticences persistent, remerciez votre hôte et prenez congé. Vous remettrez ça à plus tard !

6) Se détendre et profiter

Vous êtes là pour le plaisir. Pour en donner, mais aussi pour en recevoir. Cette expérience érotique n’a pas d’autre but que de vous offrir une parenthèse voluptueuse intense. Lâchez-vous, détendez-vous et profitez de l’instant sans vous poser trop de questions. Si vous abordez cette soirée en couple, restez proches l’un de l’autre pour vous rassurer. Il est préférable de se rendre à une orgie avec quelqu’un que l’on connaît la première fois. Ami(e) ou amant(e), qu’importe, pour peu qu’on puisse se confier et se réfugier dans des bras connus à tout moment.

Par ailleurs, pour profiter pleinement de votre soirée, tournez-vous toujours vers les personnes avec qui vous vous sentez bien, même si ce ne sont pas celles qui remporteraient un concours de beauté. Le plaisir puise sa force dans le bien-être avant tout.

Petit à petit

Une première orgie est une expérience délicate. Mais une fois dans le bain de la caresse globale, les plaisirs sont au rendez-vous. Nul besoin en revanche de solliciter votre intimité à la multiple pénétration dès votre première fois. Vous pouvez choisir d’errer autour de la caresse buccale et digitale pour votre première escapade. Goûtez d’abord à la bataille érotique avant de vous plonger dans la guerre voluptueuse…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.