200 Orgasmes Par An ou Comment Allier Santé et Sexualité

Si vous êtes du genre à planifier longtemps à l’avance, voici une façon tout à fait à propos d’utiliser le calendrier aimanté dans votre cuisine. Car pour atteindre 200 orgasmes par an, il va falloir faire preuve d’organisation et adopter une libido de lièvre.

Pour rester en bonne santé, il faut jouir 200 fois dans l'année

Entre les dimanches en famille, les rendez-vous boulot, les vacances de Noël ou l’allergie au pollen du mois de mai, il s’agit de prendre en considération toutes les éventualités afin de ne rien laisser au hasard dans cette quête de la santé par le plaisir. Quête que nous appellerons, tel un roman de science-fiction à la mode : l’Objectif des 200.

Mais pourquoi  ce taux mathématique d’extase de 200 sur 365 ?

Selon une étude menée par l’Université américaine ‘Duke’, vous rajeunirez de 6 ans en récompense de cet effort annuel !

Une conclusion semblable avait déjà été apportée par le Docteur David Weeks, un neuropsychologue Ecossais, à la fin des années 1980. En analysant à l’époque le mode de vie d’un échantillon de 3500 personnes âgées de 18 à 102 ans et qui paraissaient plus jeunes que leur âge, il en avait conclu qu’une activité sexuelle régulière dans le cadre de relations longue durée donnait un coup de jeune à l’apparence physique.

Personnage réputé excentrique, bien que tout à fait professionnel et sérieux, il alla même jusqu’à appuyer sa théorie en certifiant que c’était, selon lui, le secret jeunesse de l’actrice américaine Goldie Hawn. Elle a dû apprécier d’être citée en exemple…

Le sexe est bon pour la santé

Au-delà de la dimension coquette d’une jeunesse préservée, les études sur le sujet sont unanimes quant aux bienfaits à la fois psychiques et physiques.

D’abord, c’est bon pour le moral !

L’orgasme est un antidépresseur et antistress très efficace qui apaise l’esprit et calme les angoisses. Le corps sécrète en effet des endorphines et de l’ocytocine, deux substances à l’origine du plaisir et du bien-être. Elles rendent optimistes, enthousiastes et font relativiser doutes et tracas : la fuite d’eau des voisins qui a ruiné votre canapé devient alors le cadet de vos soucis et le risque d’un conflit mondial imminent n’est pas loin de vous faire rigoler.

D’autant que vous passerez bientôt probablement des bras de votre partenaire à ceux de Morphée, puisque ces mêmes hormones du plaisir font dormir d’un sommeil auquel il ne faut pas résister, car spécialement réparateur.

Au-delà de l’effet immédiat et euphorisant de l’orgasme, le sexe régulier rend heureux durablement.  Aucun spécialiste n’est capable d’en donner les causes précises, mais c’est un fait établi par nombre d’études. C’est bien aussi, un peu de mystère…

Et c’est bon pour le corps !

Un entraînement physique

Vous l’avez sans doute remarqué : la puissante délectation provoquée par la symbiose charnelle entre deux corps sous des draps molletonnés ou ailleurs, ça fait transpirer, ça fatigue, ça essouffle,  bref, c’est du sport !

Et comme toute activité sportive, une pratique régulière profite à la fois à votre cœur que l’exercice renforce et éloigne des problèmes, mais aussi à vos cuisses, fesses et autres parties facilement charnues qui se font du coup plus discrètes… Selon diverses études, chaque ébat de longueur et d’intensité raisonnables ferait perdre environ 3,6kcal par minute !

Une résistance physique

Une activité sexuelle régulière, c’est aussi un moyen simple et agréable de combattre la grippe ! Cela favorise en effet la production d’immunoglobuline A, un anticorps essentiel et féroce combattant des attaques virales.

Vos sinus ainsi débarrassés de ce petit rhume, vous pourrez profiter de votre nez débouché d’autant mieux que le plaisir sexuel développe également l’odorat. En effet, la production de prolactine qu’il provoque augmente le nombre de neurones dans la zone olfactive du cerveau.

La jeunesse retrouvée

Outre votre silhouette de sportif de haut niveau, votre système immunitaire infranchissable, votre odorat d’épagneul et votre cœur qui galope, ces 200 orgasmes qui jalonneront votre année libèreront cette molécule miracle, cette fontaine de jouvence, cette hormone tant convoitée : la déhydroépiandrostérone.

Plus connue sous le nom de DHEA, elle est réputée pour être la formule chimique miracle antivieillissement. Même si son efficacité est parfois mise en doute par une partie des scientifiques, les critiques sont surtout à l’encontre de son ingestion sous forme de médicaments, pas en production gratuite par votre corps.

Le sexe stimule également la production de collagène qui raffermit la peau et lui apporte souplesse et radiance. Une fermeté à laquelle vous pourrez ajouter des joues roses de jeune fille grâce à l’amélioration de la circulation sanguine entrainant une meilleure oxygénation de votre corps.

Sur le long terme

Chez la femme, une pratique sexuelle régulière offrira les mêmes bienfaits que des exercices de Kegel (l’entrainement des muscles pelviens à l’aide, par exemple, de boules de Kegel). C’est-à-dire une bonne musculation du périnée, permettant un meilleur contrôle de la vessie ainsi qu’une maîtrise des muscles vaginaux propice à des orgasmes plus fréquents. Plus on fait l’amour mieux on fait l’amour.

Du côté des hommes, certains urologues soulignent un lien entre des rapports sexuels réguliers et une baisse des cancers de la prostate. Cela s’expliquerait par le renouvèlement fréquent des spermatozoïdes.

Bref, pour être en bonne santé…

Aux 5 fruits et légumes par jour nécessaires, associés aux 1,5 litres d’eau quotidiens essentiels, aux 20 minutes d’exercice physique à ne pas manquer et aux 10 minutes d’entrainement mental pour rester vif, il ne vous reste plus qu’à y ajouter 0,54 orgasme et vous vivrez sûrement centenaire !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.