Absence de Sexe Dans le Mariage : 7 Situations Où c’est Parfaitement Normal

La vie de couple est vallonnée et le duo amoureux ne peut être dans une forme sexuelle olympique chaque jour de sa longue vie partagée. Il y a certains passages à vide où l’on doit recharger ses batteries pour pouvoir retrouver son énergie lubrique d’antan.

Baisse de libido chez un couple

Même si le sexe est un facteur plus qu’important dans la vie de couple et qu’il faut savoir booster sa vie sexuelle lors des trop longues hibernations des corps, certains contextes expliquent ces pauses et ne doivent pas être sujets à une trop grande inquiétude… Voici quelques exemples de ces parenthèses déchantées !

La période post passion

Une fois la période de passion charnelle révolue, le couple s’installe dans une relation plus sage et plus posée où l’amour n’est pas moins grand, mais où l’on s’en va en quête d’une construction à deux un peu moins bestiale et sauvage… Et cette période de transition entre la galipette quotidienne dans toutes les pièces de la maison et le néant au lit est parfois un peu angoissante : elle est pourtant normale.

La solution

Si aucun des deux partenaires ne se sent frustré ou lésé, laissez simplement faire le temps, vous retrouverez un équilibre sexuel naturellement. C’est uniquement si la situation s’éternise ou que l’un des partenaires en souffre qu’il faut alors prendre le taureau par les cornes et redonner un peu de fraîcheur à sa libido en organisant par exemple des sorties romantiques, des jeux coquins, pour renouer les liens intimes…

Le poids des responsabilités

Les enfants dont il faut s’occuper, les parents que le poids des années ont rendu plus dépendants… Le contexte familial peut conduire à plus de responsabilités. Cet état de fait entraîne non seulement moins de temps pour soi, mais aussi un esprit moins vagabond vers les roses échappées érotiques.

La solution

Comme presque toujours en terme d’intimité partagée, la communication dans le couple est la solution la plus efficace. Échangez sur le sujet de ces responsabilités, répartissez-vous les tâches et ne laissez pas le quotidien vous envahir complètement. Que ce soit sur le terrain sexuel ou émotionnel, gardez du temps pour votre couple et vous-même afin de conserver un équilibre de vie.

La maladie

Dès lors que l’un des deux partenaires traverse une période de maladie un peu longue avec les inquiétudes qui accompagnent, il est évident que la sexualité n’est pas au cœur des préoccupations. Il s’agit là encore d’un passage à vide logique.

La solution

Dans cette période difficile, il est primordial d’entretenir malgré tout l’intimité par des gestes tendres, des attentions… Ces moments partagés privilégiés évolueront peut-être dans un dérapage érotique ou du moins vous garderont connectés le temps que le malade guérisse.

Le travail

Grand classique de la séparation des corps : le travail très prenant, qui nécessite des déplacements incessants, avec des horaires hors des rails… Tout cela entraîne souvent une baisse inévitable des échanges charnels. Encore une fois, cette situation n’est préoccupante que si l’un des deux partenaires en souffre. Mais tant que l’harmonie règne et que la communication est présente, il faut s’armer de patience et guetter les périodes de répit.

La solution

Même si le travail prend beaucoup de place et que l’on a plus envie de calme et de repos que de folles galipettes, vous pouvez entretenir la libido par des caresses intimes partagées. Si vous n’êtes pas d’humeur à un rapport complet, échangez des caresses sensuelles, même pendant quelques minutes. Non seulement vous entretiendrez l’intimité, mais cette parenthèse de plaisir vous détendra complètement.

La dysfonction sexuelle

Des difficultés pour monsieur à maintenir une rigidité suffisante, une tendance à exagérément abréger la galipette, des douleurs du côté des dames… Les manifestations de petits tracas sexuels sont variés chez les deux sexes et peuvent conduire à quelques ralentissements dans la libido, l’extase n’étant plus au rendez-vous.

La solution

Il faut bien sûr faire appel à un médecin ou un sexologue si les problèmes persistent, mais en attendant de trouver le remède à ce coup de mou voluptueux, on peut conserver le plaisir en se prodiguant mutuellement quelques douces caresses érotiques qui permettront de rester connectés.

L’emploi du temps

Tout le monde ne travaille pas de l’aube au crépuscule et certains domaines telle la restauration, l’hôtellerie mais également quelques fois l’ingénierie et bien d’autres encore obligent à travailler le soir, la nuit ou à faire les trois-huit. Cela diminue ainsi largement les rencontres du couple et donc les chances de chevauchement des corps.

La solution

Une fois encore, si le couple vit cette situation très bien et reste émotionnellement connecté, il n’est pas nécessaire de vouloir à tout prix instaurer une galipette quotidienne quelque part entre trois et quatre heures du matin sous prétexte que c’est la norme. En revanche, si cette communion des corps vous manquent, comparez vos emplois du temps et donnez-vous rendez-vous les fois où vous pouvez, en choyant particulièrement ces instants rien qu’à vous.

Le choix

Aussi incroyable que cela puisse paraître, certains couples font le choix délibéré de ne plus avoir de rapports sexuels. Si cette décision est réellement prise à deux, qu’elle définit les règles précisément (aventures extérieures ou non…) et qu’elle participe à l’harmonie du couple, il n’y aucune raison de ne pas la suivre.

La solution

Dès lors qu’il n’y a pas de problème, à quoi bon chercher la solution ! Encore une fois, il faut s’assurer qu’aucun des deux partenaires ne souffre d’un manque érotique ou intime.

La vérité est entre les deux

On parle beaucoup de l’importance du sexe dans la vie de couple, mais souvent de manière brute et sans discernement. Le sexe pour le sexe, en grande quantité mais sans qualité n’est absolument pas garant d’une vie de couple épanouie. L’affirmation que le sexe est essentiel à la vie de couple est vraie, mais la manière dont est vécue cette sexualité appartient à chacun. Trois étreintes torrides par jour pour certains sont le minimum acceptable, une caresse effleurée par semaine est suffisante pour d’autres… Ne cherchez pas la vérité ailleurs que dans votre duo amoureux.

La Fréquence Idéale des Rapports Sexuels : Mythes et Réalités mais Surtout Mythes

LIRE LA SUITE