Et du Côté du Vagin Est-ce que la Taille Compte ?

C’est vrai que dès qu’on parle de taille et de sexe, on pense plutôt à ces messieurs. Les dimensions du pénis sont en effet un sujet sensible pour la gente masculine qui y trouve une source d’angoisse infinie. Mais ce qu’on dit moins souvent, c’est que cette peur de la taille non adaptée vient parfois s’immiscer également dans l’esprit féminin. Il suffit de faire un tour sur les forums de maternité pour se rendre compte du nombre de femmes qui craignent d’avoir un vagin trop large ou parfois, à l’inverse, trop petit.

Alors avant d’étudier ce sujet du vagin de long en large, nous tenons à mettre tout de suite les choses au clair : il n’y a pas de vagin trop petit ou trop grand, ils sont tous parfaits. Ce n’est pas un mensonge réconfortant, c’est une vérité scientifique. Voyez plutôt.

La taille du vagin

Qu’est-ce que le vagin ?

Pour beaucoup, c’est un terme pratique qui inclut globalement tout l’univers génital féminin, zones érogènes incluses. Mais le vagin est en réalité simplement le canal qui sert à accueillir le pénis ou à délivrer bébé. Les parties extérieures que sont le clitoris et les lèvres sont appelées «  vulve » (à ce propos, si vous êtes complexée du fait que vos petites lèvres sont plus grandes que vos grandes lèvres, sachez que c’est le cas de la moitié des femmes).

Le vagin est un pénis comme les autres

Tout comme le pénis, les mains, le nez ou le compte en banque, les dimensions du canal vaginal varient d’une personne à l’autre. Il fait en général entre 6 et 9 cm de long, mais tout comme le pénis, il a la possibilité de s’agrandir si le besoin se fait sentir…

Un petit coin de parapluie

Plaisir extensible

Plutôt que comme un tube, on pourrait voir le vagin comme un genre de parapluie. C’est-à-dire que lorsqu’il ne sert pas, il est replié sur lui-même, et dès que le pénis se met à tomber du ciel, il s’évase pour lui laisser une place en atteignant jusqu’à 200% de sa taille initiale.

Mesure d’intégration

C’est pour cette raison que la taille du pénis comme du vagin n’a pas grande importance puisque le vagin s’adapte à l’anatomie propre au pénis (ou au sex-toy ou à tout ce que vous voulez mettre là-dedans dans la limite du raisonnable).

La douleur vient d’ailleurs

À l’exception de quelques causes médicales rares, la pénétration n’a pas de raison de faire mal. Si le fait de faire l’amour avec un homme au pénis conséquent est douloureux, c’est plus souvent parce que les préliminaires n’ont pas été assez poussées. C’est grâce à cette phase d’excitation essentielle que le vagin s’élargit suffisamment pour être confortablement pénétré et lubrifié. Et on peut si besoin donner un coup de pouce au plaisir en ajoutant un peu de lubrifiant

L’entraînement

Une bonne base

Ce n’est pas parce que les vagins ont été bien pensés par la nature, avec leur façon de changer de taille en fonction du moment, qu’il ne faut pas en prendre soin en faisant travailler leurs muscles comme il faut. Car un vagin musclé, c’est du sexe encore plus époustouflant…

Contracter relâcher

Les exercices de Kegel sont le meilleur allié d’un périnée qui a besoin d’un coup de boost. Le périnée est comme un genre de hamac composé d’un flot de muscles dont la principale mission est de s’assurer que les organes restent à leur place. Or ces muscles peuvent être trop faibles par nature ou suite à une grossesse (et pas seulement un accouchement par voie basse).

Sexe fort

Muscler cette zone intime n’aura aucune incidence sur la « taille » du vagin, mais cela vous aidera à obtenir des orgasmes plus intenses et plus facilement. Faciles et discrets (particulièrement quand on s’aide d’un appareil conçu spécialement pour), les exercices de Kegel peuvent se pratiquer tous les jours pour obtenir des orgasmes plus longs et même multiples !

Déformation obsessionnelle

Parmi les légendes qui circulent et qui nourrissent les angoisses féminines, l’idée que des sex-toys très larges, un partenaire bien membré ou un accouchement par voie basse peut modifier la forme de votre vagin est sans doute l’une des plus ancrée. Mais cette peur est totalement infondée : le vagin est un organe élastique qui retrouve toujours sa forme initiale après un laps de temps allant de quelques heures après une galipette jusqu’à quelques mois après un accouchement.

Mais garder des muscles du périnée musclés peut aider malgré tout à retrouver plus vite son tonus vaginal. Alors si vous sentez que vous avez le plancher pelvien un peu trop détendu : Faites du sport intime !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.