Prolonger l’Orgasme ou l’Art de Gagner du Temps Très Précieux

Il y a des instants de la vie que l’on aimerait voir durer éternellement : des vacances en famille dans un coin de paradis, une soirée entre amis à l’ambiance exceptionnelle, un orgasme, un repas gastronomique dans un restaurant étoilé en amoureux, un film à l’intrigue spectaculaire…

Prolonger l'orgasme

Mais comme le blog de LELO est plus au fait des plaisirs du septième ciel que de ceux du septième art, c’est du côté de l’orgasme que nous allons tenter de vous apporter tout notre savoir pour que les vôtres s’allongent et vous fassent connaître des extases qui durent.

Que vous soyez du genre féminin ou du genre masculin, il existe en effet quelques techniques qui vous permettront de rallonger vos apothéoses dont la durée moyenne est d’environ 6 secondes pour les messieurs et 20 secondes pour les dames…

Les zones de stimulation prioritaire

Chez les dames

Les orgasmes peuvent surgir de différentes zones du corps et si certaines femmes rencontreront plus certainement des extases grâce aux stimulations appuyées de leur clitoris, d’autres profiteront plus volontiers des joies de la caresse vaginale en profondeur, voire même de leur « deep spot »… D’autres encore ne jureront que par le point G et pour les plus chanceuses, ce sont les orgasmes multiples qui attendent de jaillir tel un bouquet final… Si tous ces types d’orgasmes peuvent potentiellement être allongés dans le temps, les orgasmes clitoridiens seront les moins évidents à faire durer, l’insistance à la stimulation clitoridienne pouvant devenir douloureuse à la longue.

Chez les messieurs

Si vous êtes à la recherche d’orgasmes de longueurs similaires aux exploits anatomiques des dames, nous ne pouvons que vous conseiller de vous lancer dans l’aventure de la stimulation prostatique grâce à un objet vibrant adapté ou à la motivation sans faille de votre partenaire… Les quelques conseils que nous vous apportons ci-dessous sont plus adaptés à vos extases éjaculatoires péniennes classiques.

Se préparer en amont

S’entraîner en solo

Comme toujours quand il s’agit de plaisir, rien ne vaut une auto exploration entre les galipettes pour mieux connaître son corps et ses signaux explicatifs. En apprenant à identifier les indices annonciateurs de vos envolées extatiques, vous pourrez avoir une meilleure maîtrise de la montée en puissance en ralentissant ou accélérant vos caresses juste avant puis pendant cet instant merveilleux afin de contrôler son arrivée et sa durée.

Ne pas lésiner sur les préliminaires

Même si c’est plus particulièrement le cas pour les femmes, l’excitation des messieurs sera également plus intense avec des préliminaires suffisamment longs et riches. En multipliant ces caresses avant la galipette, la chaudière corporelle va chauffer et chauffer encore, et plus elle bouillonnera et s’agitera de brûlants soubresauts, plus son explosion finale sera prodigieuse et spectaculaire, autant en puissance qu’en durée !

Faire l’amour souvent

S’entraîner en solo permettra une maitrise anatomique de vos plaisirs, mais s’entraîner à deux permettra de mieux se faire physiquement comprendre de sa moitié, et donc de lui donner toutes les clés pour ouvrir les portes de votre septième ciel… Ainsi, à force de caresses répétées, votre partenaire trouvera les positions, les caresses, les coups de langue propres à vous offrir des plaisirs plus intenses et maîtrisera au fil du temps les gestes et postures pour les faire durer toujours plus longuement en appuyant là où il faut…

Muscler son périnée

Que vous soyez homme ou femme, un périnée musclé, c’est une meilleure maîtrise de sa sexualité. Messieurs, avec un périnée bétonné, vous aurez plus de chances d’éviter les arrêts prématurés de la galipette et mesdames, vous aurez la faculté de contracter vos muscles vaginaux pour plus de plaisir. En étant capable de maîtriser ce réseau musculaire intime, vous serez plus à même de retenir le plaisir quand il arrivera afin d’en savourer davantage la délicieuse teneur…

Nourrir son imaginaire érotique

Le plaisir n’est pas seulement lié à la caresse, il nécessite également un esprit connecté aux voluptés pour que la magie extatique opère. Que ce soit via des lectures érotiques, des scènes de film un peu chaudes ou tout simplement par l’intermédiaire de votre propre imaginaire coquin et vos fantasmes, emplissez votre cerveau de pensées qui vous font soupirer de désir. Votre excitation sera ainsi plus grande et lorsque l’orgasme paraitra, mêlé à la rose nourriture intérieure qui vous transporte, votre imaginaire entraînera avec lui l’apothéose qui gagnera ainsi en longueur et puissance.

Dans le vif du sujet coquin

Crier, exprimer son plaisir

Oubliez la pudeur et la retenue : si vous voulez jouir de tout votre soûl, hurlez ce plaisir au moment où il vous submerge. Le cri vous aidera non seulement à faire sortir l’extase, mais également à la faire durer autant de temps que durent vos aigus hurlants.

Utiliser la langue dans la stimulation du clitoris

Mesdames, pour celles d’entre vous qui ont une préférence immodérée pour l’extase clitoridienne, demandez à votre partenaire d’aller y promener sa langue ! En effet, de par sa douceur et son humidité, ce petit appendice rose est idéal pour stimuler votre bouton de plaisir sans que la caresse ne devienne désagréable ou irritante. Le plaisir montera ainsi plus progressivement et vous pourrez en profiter plus longtemps… Et si votre partenaire n’est pas d’humeur à avoir la langue pendue, vous pourrez toujours user d’un vibreur qui simule la caresse linguale !

Ora 3 de LELO

Se servir de sa respiration

La respiration joue un rôle primordial dans la sexualité et participe à la montée du plaisir. En apprenant à la maîtriser, vous aurez un meilleur contrôle de vos extases. Ainsi, lorsque l’orgasme pointe son nez magique, vous pouvez jouer sur la rapidité de vos respirations pour le faire durer le plus longtemps possible. Respirez fortement, régulièrement, sans vous arrêter, durant toute la montée pour retenir l’extase le plus longtemps possible !

Utiliser des vibreurs

Que ce soit pendant votre galipette, à l’aide d’un vibreur pour couples, ou lors de vos escapades en solitaire, le masseur vibrant sera l’outil idéal pour faire durer le plaisir. Les vibrations stimulent les terminaisons nerveuses à l’origine du plaisir, c’est la raison pour laquelle la plupart des masseurs intimes sont vibrants ! Ainsi, une fois l’orgasme sorti de sa tanière, les vibrations permettront de le garder à vos côtés le plus longtemps possible !

Pratiquer le slow sex

En vous plongeant dans la galipette au ralenti, vos sensations seront décuplées car vous ressentirez toutes les subtilités de l’excitation qui vous envahit progressivement. Votre corps prêtera attention aux plus infimes sensations ignorées habituellement et cette lente marche vers l’extase vous y mènera non seulement plus sûrement, mais lorsque vous y serez finalement, elle sera particulièrement délicieuse et beaucoup plus longue que d’habitude. Votre patience sera récompensée !

La caresse pendant l’orgasme

Autre petite technique pour prolonger votre septième ciel : la caresse corporelle dans le même temps. Que ce soit vous-même ou votre partenaire qui s’en occupe, si votre corps, vos seins, votre dos, vos cuisses, n’importe quelle zone érogène secondaire est caressée dans le même temps que vient l’explosion de plaisir, la stimulation permettra de retenir un peu plus longtemps cette parenthèse enchantée. A vous de trouver la caresse ultime qui se combine parfaitement à votre extase propre !

L’E.D.I (L’Extase à Durée Indéterminée)

Tous ces conseils pourront paraître beaucoup d’efforts pour grappiller quelques secondes de fulgurance extatique, mais cette capacité à suspendre le temps au moment où il est le plus agréable vous permettra avec l’entraînement d’avoir bientôt une maîtrise plus complète de votre plaisir en général. Vous connaîtrez les points forts de votre corps et serez capable de réveiller les points de plaisir avec beaucoup plus de rapidité et de facilité. Il faut savoir reculer pour mieux sauter !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.