Les Dimensions du Plaisir ou l’Art de Mener au Grand « O » avec un petit « P »

Si ni l’organe reproducteur mâle capable d’éclipse solaire ni l’appendice masculin visible qu’en plissant les yeux ne représentent les proportions souhaitables au bon plaisir féminin, comme dans toute chose, le juste milieu et le médian sont la solution idéale pour que la magie érotique opère. Et c’est là que réside l’angoisse de près d’un individu masculin sur deux : Que représentent les dimensions du juste milieu ? Quelles sont les mensurations idéales ? Peut-on faire beaucoup avec peu ?

Donner du plaisir avec un petit zizi

Et c’est à peu près ce qui amène aujourd’hui notre lecteur Coulibaly qui s’interroge à ce sujet en nous faisant parvenir la question suivante :

Comment grossir le pénis? Est ce qu’un petit pénis peut satisfaire une femme ?

Nous allons donc tenter, cher Coulibaly, d’éclairer votre lanterne à propos de cette angoisse récurrente dans la sexualité en répondant d’abord à la question de la taille avant que de nous intéresser à comment faire grimper une femme au rideau quand la corde n’est pas assez longue…

De l’importance de la taille

Selon l’Académie Nationale de Chirurgie, la moyenne d’un pénis en érection oscillerait entre 12,8 cm et 14,2 cm de longueur avec une circonférence d’environ 10 cm. Nous sommes cependant ici dans des moyennes anatomiques globales et être un peu en dessous ne constitue pas un handicap !

Agrandir son sexe

Le seul moyen fiable de voir la taille de son pénis augmentée est d’avoir recours à la chirurgie. De nombreux sites proposent des traitements à base de plantes ou des solutions farfelues quand elles ne sont pas dangereuses, mais si vous avez réellement un problème, seul un médecin pourra vous aider sans danger. Si comme 3% de la population masculine, vous possédez un « micropénis », qualifié ainsi en dessous de 8 cm en érection, vous pourrez alors subir une opération pour gagner quelques centimètres (remboursée par la sécurité sociale en France). Si vous êtes dans la « norme », il s’agira alors d’une opération purement esthétique qui permet de donner au sexe au repos un peu plus de « consistance », mais sans impact en situation érectile (absolument pas remboursée par la sécurité sociale en France).

Le syndrome du vestiaire

Appelé ainsi par les médecins et les psychologues, il désigne le complexe d’environ un homme sur deux qui est persuadé d’avoir un petit sexe et qui se refuse ainsi à s’exposer devant d’autres hommes, dans un vestiaire après le sport… Mais le plus souvent, cette crainte est infondée. Ainsi, une étude Égyptienne menée il y a quelques années avait révélé que sur 92 hommes persuadés d’avoir un micropénis, il s’était avéré qu’aucun d’eux ne correspondait cliniquement à ce critère. Il a suffi de les rassurer et de les renseigner sur le sujet pour leur faire réaliser qu’ils étaient dans la « norme ».

La science et l’importance de la taille

Diverses études ont été menées sur le sujet et parfois contradictoires, certaines avançant que la taille ne compte qu’aux yeux des hommes car en possédant un sexe plus long, ils augmentent ainsi leur chance que ce soit leur semence qui féconde une dame en cas de multiples partenaires… D’autres études disent au contraire que ce sont les femmes qui, d’instinct, seraient attirées par les sexes plus grands qui augmenterait leurs chances, là encore, de fécondation… Des considérations un peu trop animales puisque les hommes ont aujourd’hui interdiction de se promener le sexe au vent… Ceci étant, selon la science, la taille compterait donc.

L’importance de la taille reste relative

Ce n’est pas parce que l’on préfère que l’on est catégorique. Puisque l’on pose régulièrement la question aux dames dans diverses études, elles donnent leur point de vue et affirment généralement préférer les sexes avec un peu de présence, mais ça ne veut pas dire qu’elles ne seront pas satisfaites par un homme dans la moyenne basse mais aux talents incontestables ! Un sexe un peu conséquent éveillerait ainsi plus facilement le désir féminin, mais de la même façon qu’une poitrine parfaite attirerait plus facilement les hommes. Et pourtant, ni pour l’un ni pour l’autre, ces considérations n’apparaissent comme des conditions obligatoires à la pratique sexuelle.

La sexualité du Pénis

Ce n’est pas l’outil qui fait le plombier et les plus beaux repas ne sont pas toujours dans des restaurants étoilés ! Alors pas besoin d’un A380 pour la mener au septième ciel, voici comment un petit biplace à hélice fera tout aussi bien l’affaire…

Explorez les zones érogènes secondaires féminines

Avant que de vous précipiter dans la galipette chevauchante, plongez la demoiselle dans des plaisirs plus subtils en vous consacrant à son corps dans les moindres recoins… À l’aide de vos mains, de votre bouche, de votre souffle tiède, parcourez la nuque de votre dame en descendant le long de ses seins, son ventre, son dos, attardez-vous sur l’intérieur des cuisses… Faites monter la température toujours plus haut pour la combler de désir et de plaisir…

Prolongez les préliminaires

Lorsque vous atteignez finalement la zone intime de votre douce, consacrez-vous aux délices du clitoris à l’aide de votre langue et de vos doigts avant de vous aventurer vers une exploration de son point G, situé à environ 4 cm de l’entrée du vagin, et faites lui goûter finalement aux extases exceptionnelles du « deep spot » situé près de l’utérus… Prenez ainsi le temps de lui donner du plaisir autrement qu’à l’aide de votre sexe.

Choisissez les bonnes positions

Certaines positions offrent des pénétrations plus en profondeur et permettent d’optimiser l’attribut de Monsieur. Ainsi, la position de l’Andromaque où Madame chevauche Monsieur allongé sur le dos est particulièrement efficace. Par ailleurs, lors de positions plus classiques comme le missionnaire, n’hésitez pas à utiliser des oreillers afin de surélever le bassin de madame pour des pénétrations plus profondes. La plupart des points de plaisir des dames étant situés relativement en avant du vagin, vous n’aurez pas besoin de parcourir des kilomètres pour lui donner du plaisir !

position de l'andromaque

Adaptez vos galipettes

Pendant l’acte, n’hésitez pas à faire appel à un « assistant » en utilisant des accessoires coquins aux formes élancées pour vous épauler dans la quête de son plaisir. Vous pouvez également profiter des délices des vibreurs pour couples qui offriront à vos galipettes des expériences nouvelles. Quant à vous Mesdames, un vagin musclé étant la promesse de plus de sensations, si vous trouvez que votre homme manque de présence, musclez votre périnée pour plus de plaisir en vous consacrant régulièrement à des exercices de kegel.

La taille de l’écoute

Cher Coulibaly, j’espère que vous aurez trouvé ici quelques pistes pour vous aider à résoudre ce tracas récurrent chez la gente masculine. A la question de savoir si l’on peut satisfaire une dame avec un petit pénis, la réponse est donc affirmative, même s’il y aura toujours une femme pour qui ce ne sera pas vrai…

Gardez toujours à l’esprit que la taille reste un facteur subjectif et relatif et que si vous avez pour objectif louable de conduire une dame vers des extases inégalées, ce sera certainement plus à la force de votre écoute de ses désirs qu’à celle du contenu de votre pantalon !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.