1 Personne sur 10 Admet Consulter son Téléphone Pendant l’Amour !

Certes, le téléphone peut être un atout coquin de valeur pour pimenter sa vie sexuelle en utilisant des applications coquines, en regardant des films X à deux, en s’envoyant des sextos ou en s’appelant pour des échanges salaces… mais aller jeter un œil à son smartphone en pleine copulation intense, c’est beaucoup moins érotique.

Et pourtant, d’après une étude menée par la société Surecall (spécialisée en amplificateur de signal téléphonique), nous serions 1 sur 10 à jeter un œil à notre téléphone en pleine galipette…

L’étude

Elle a été menée en ligne auprès de 1337 personnes entre 18 et 70 ans pour connaître leurs habitudes d’utilisation du téléphone. C’est ainsi que l’on apprend que 69% des personnes vont aux toilettes avec leur téléphone, que 22% regardent leur téléphone tout en prenant une douche et que 10% ne peuvent s’empêcher de regarder leur joli smartphone en pleine étreinte sauvage.

Il y a évidemment de grandes disparités selon les âges. Et on note ainsi que chez les 18-34 ans, ils sont 17% à mêler bonheur sexuel et joies cellulaires contre 9% chez les 34-51 ans.

Le téléphone ne fait pas le bonheur

L’étude met également en lumière le fait que les personnes qui ne peuvent se passer de leur téléphone sont globalement moins bien dans leur peau. 23% des personnes qui dorment avec leur téléphone auprès d’eux se sentent tristes contre seulement 13% chez ceux qui n’ont pas de téléphone sur leur table de chevet !

Et ils sont 16% des interrogés à déclarer que leur téléphone crée parfois des tensions dans leurs rapports amoureux…

Une université américaine avait déjà mené une étude sur le sujet en 2005, dévoilant que le téléphone mettait en péril le bonheur du couple. Il fait rentrer rapidement dans un cercle vicieux. On regarde son téléphone pour fuir, notre moitié nous le reproche et comme on ne veut pas l’entendre, on se réfugie encore plus dans son téléphone…

Nos conseils à ceux qui ne peuvent se passer de leur téléphone pendant le coït

Éteignez-le

Pas en mode avion ou silencieux, non, complètement éteint. Cela vous évitera toute tentation pendant la galipette. Car on peut jeter un œil discret sans se faire remarquer, mais c’est plus difficile de rallumer son téléphone au milieu d’une levrette chevronnée.

Instaurez des gages coquins

Il regarde son téléphone ? Il doit vous faire l’amour dans la position de votre choix. Elle a voulu savoir qui vient de lui envoyer un texto ? Une fellation comme gentille punition…

Envoyez des sextos

Si vous savez que votre partenaire ne peut s’empêcher de regarder son téléphone, prenez-le à son propre jeu. Préparez des sextos à l’avance, tout prêt à être envoyés. Une photo de position, un message coquin de ce que vous voudriez qu’il vous fasse, etc… Et quand il ne regarde pas, envoyez le message !

Diffusez un film coquin

Il monopolisera votre smartphone tout en vous plongeant dans le bain érotique. Vous pouvez aussi l’utiliser pour mettre de la musique d’ambiance…

Filmez-vous

Un autre moyen de vous empêchez d’aller manipuler votre téléphone en pleine étreinte, c’est d’en faire une caméra. Placez-le stratégiquement et filmez votre galipette pour des souvenirs torrides… Et utilisez le film comme base érotique pour une prochaine partie de jambes en l’air !

Faites l’amour dans des lieux publics

Il est probable que si vous vous adonnez à un quicky féroce dans une ruelle sombre, vous serez plus préoccupé à guetter les éventuels témoins que les derniers postes sur Instagram.

Initiez-vous au bondage

Le sexe attaché décuple les sensations… Et empêche d’aller attraper son portable ! Une façon délicieuse de vous sevrer.

Conclusion

Vous aurez beau chercher à vous convaincre du contraire, il n’y a pas vraiment de bonnes raisons d’aller consulter votre téléphone en plein coït, à moins que son utilisation coquine ne soit préméditée. Ou que monsieur, vous soyez sur le point de ne plus pouvoir vous retenir et que l’utilisation de votre smartphone serve à vous faire penser à autre chose pour tenir plus longtemps (ne nous remerciez pas pour cette excuse en béton).

Source : https://www.surecall.com/docs/20180515-SureCall-Attachment-Survey-Results-v2.pdf

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.