La Grande Enquête LELO 2019 Dévoile les Dessous de Notre Sexualité !

Il nous aura fallu du temps et de l’énergie, mais ça en valait la peine : les résultats de notre grande enquête LELO 2019 sur la sexualité sont arrivés ! Et nous trépignons d’impatience de partager avec vous nos découvertes…

Les habitudes sexuelles de 2019

Combien, comment, pourquoi… Les 10 000 participants à ce sondage coquin ont accepté de livrer leurs secrets les plus intimes pour nous aider à y voir plus clair sous les couettes de l’humanité et vous aider à avoir une vie sexuelle toujours plus épanouissante !

Qui fait le plus souvent l’amour ?

Les personnes âgées de 31 à 40 ans sont celles qui font le plus souvent fait l’amour, suivies de près par les 25 / 30 ans. De quoi rassurer ceux qui craignent que la sexualité se fait rare avec le temps ! Même si la quantité n’est pas ce qui compte comme le rappelle l’un des participants :

« J’ai passé mon adolescence et ma vingtaine à être obsédé par l’idée qu’il fallait coucher le plus souvent possible. Puis en grandissant j’ai réalisé que le sexe, c’était plus que le fait de simplement « coucher » pour dire qu’on l’avait fait. »

Et nous ne pouvons qu’abonder dans le sens de cet anonyme ! L’important en matière de sexe n’est ni le « quand » ni le « combien de fois » mais le bien-être qu’il procure. Même si c’est toujours intéressant autant qu’amusant de comparer les habitudes de chacun en la matière…

Par exemple, la Suisse, la Grèce et le Brésil sont les trois pays où l’on a le plus de partenaires avec une moyenne de 15 à 20 partenaires. Les Américains comme les Italiens et les Espagnols qui ont participé à l’enquête évoquaient quant à eux plutôt 1 à 3 partenaires… Avec une moyenne tous pays confondus comprise entre 10 et 20 partenaires.

Quelles sont nos habitudes sexuelles ?

La levrette arrive en tête avec 50,41% d’adeptes, ce qui en fait une nouvelle fois la position de l’année ! L’Andromaque attire quant à elle 38,24% des interrogés suivie par le missionnaire et ses 34,66%. Le 69 s’en tire plutôt bien avec 17,69% (le hasard des chiffres) qui apprécient ce tête à queue…

Quant aux performances et à la qualité de l’étreinte, elles reposent avant tout sur la confiance pour 52,15% des participants, avec notamment l’importance de l’absence d’inhibition et la progression de l’intensité après un départ en douceur…

32,46% des interrogés préfèrent avoir un(e) partenaire dominant, quelqu’un de fort et d’agressif qui prend le contrôle pendant les ébats. 17% d’entre eux au contraire désirent un(e) partenaire tendre et patient.

Et très peu de participants déclarent avoir un(e) partenaire au diapason de leur désir, qui identifie parfaitement leurs envies et besoins. Alors si vous en avez un(e) à la maison, gardez-le ou la précieusement ! Trouver un terrain d’entente coquin en parfaite harmonie n’est pas impossible, mais cela demande du temps et une relation de couple saine.

Et qu’en est-il de la qualité de nos vies sexuelles ?

La plupart des participants ont qualifié leur vie sexuelle de « bonne » (29,26%), suivie de « très bonne », et pas loin derrière : « inexistante » (18,57%) ! Seulement 17,89% ont décrit leur vie sexuelle comme aventureuse quand 4,95% de chanceux la considèrent phénoménale…

A la question « quel est selon vous le principal tue-l’amour sous la couette ? », le grand gagnant est, vous l’aurez deviné, le stress ! C’est l’opinion de 57,46% des interrogés. Après le stress vient le problème de la perception du corps et des complexes associés pour 29,94% des participants. Pour une vie sexuelle épanouie, il est essentiel de se sentir bien dans son corps ! Il faut apprendre à l’accepter et à l’aimer. Dites-vous que votre partenaire vous aime comme vous êtes et qu’il désire ce corps qui vous habille et vous sied…

Autre point intéressant, pour 20,86% des participants, ce sont les smartphones les pires tue-l’amour du sexe ! Alors que vous pourriez les mettre au contraire au service de votre sexualité… En filmant vos ébats par exemple !

Et les orgasmes dans tout ça ?

59,26% déclarent avoir des orgasmes plusieurs fois par semaine, 18,23% une fois par semaine environ et 12,43% ont plus d’un orgasme par jour ! Et 1% des interrogés n’a jamais eu d’orgasme… Si vous faites partie de cette malheureuse minorité, il faut commencer par identifier la source du problème pour changer la donne. Est-ce psychologique ou physiologique ? Est-ce que vous avez du mal à vous laisser aller ? Il y a plein de raisons qui peuvent expliquer l’anorgasmie. Ce n’est pas une fatalité !

Comment améliorer sa vie sexuelle ?

Les participants ont proposé de nombreuses solutions depuis les exercices de Kegel jusqu’au massage prostatique en passant par la méditation, les exercices de respiration, les aphrodisiaques ou le contrôle de l’orgasme (edging)… Mais pour la plupart des participants, la masturbation et les sextoys sont les meilleurs atouts pour améliorer sa vie sexuelle.

Et puisqu’on parle de masturbation, ils sont 59,20% à se masturber plusieurs fois par semaine, 19,54% à se masturber plusieurs fois par mois et 12,37% plusieurs fois dans la même journée… En plus de vous aider à mieux connaître votre corps et à augmenter vos chances d’avoir des orgasmes en vous faisant découvrir ce qui vous convient ou au contraire vous déplait, la masturbation est également un excellent anti-stress !

Alors si vous trouvez que vous n’êtes jamais d’humeur quand votre moitié vous propose une petite galipette, commencez par pratiquer de petites escapades en solitaire pour vous remettre dedans et évacuer le stress qui vous bloque ! Même le désir demande de l’entretien.

Des chiffres et peu de lettres

Merci, fidèles de LELO, d’avoir participé à cette grande enquête qui permet d’y voir plus clair dans cette face cachée qu’est notre intimité sexuelle ! Il n’est pas facile de dévoiler ses goûts et habitudes dans la matière, même sous couvert d’anonymat. Et c’est grâce à la récolte de données et au changement des mentalités que la sexualité finira par se débarrasser de son tabou aussi solide qu’absurde. Il y a encore beaucoup de progrès à faire pour que le sexe cesse enfin d’être enrubanné de son mystère honteux. L’Homme a marché sur la Lune et marchera bientôt sur Mars, mais on ne sait toujours pas comment fonctionne le point G

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.