Mythes et Réalité Sur l’Orgasme : Il ne Faut pas Croire Tout ce Qu’on nous Jouit !

Les études scientifiques qui s’intéressent au sexe sont de plus en plus nombreuses et on a maintenant quelques certitudes comme le fait que la galipette et le plaisir ont des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être général. Mais dès lors que l’on s’enfonce plus profondément dans les sphères mystérieuses de l’orgasme, le flou subsiste encore…

Le septième ciel n’a pas livré tous ses secrets, et comme beaucoup de sujets mal connus, il est victime de rumeurs et fausses affirmations. Mythes et légendes se répandent à une vitesse folle et nous mettent parfois sur le mauvais chemin sous la couette…

Nous allons donc démêler sous votre œil attentif, chers lectrices et lecteurs, ce amas d’approximations et vérités orgasmiques. Il serait en effet dommage que quelques informations erronées entravent votre plaisir et que le chemin de l’extase se retrouve alors parsemé d’obstacles… Voici donc 8 mythes et réalités sur l’orgasme pour faire le tri entre le vrai et le faux !

Mythe : Les chances d’avoir un orgasme baissent avec l’âge

Confiance, confort, intimité, complicité, tout ce qui fait la force du couple et qui se construit au fil des années avec son partenaire permet au contraire aux femmes d’avoir des orgasmes qui se bonifient avec le temps ! Une étude récente a démontré que 70% des femmes cinquantenaires interrogées avaient eu un orgasme au cours de leur dernier rapport. En plus de cette sérénité dans le couple, l’expérience et la connaissance de son corps augmentent les chances d’atteindre des pics de plaisir.

Réalité : Rencontrer des difficultés à avoir un orgasme est un problème courant

Ne vous fiez pas à ce qu’on raconte dans les magazines ! Une femme sur trois rencontre des difficultés à avoir des orgasmes pendant l’amour et ce chiffre grimpe à 80% quand il s’agit de stimulation vaginale… Contrairement aux hommes à l’orgasme plus mécanique, les femmes ont besoin de tester et de découvrir toutes les combinaisons de rythme et de stimulation qui font fondre leur corps avant de pouvoir atteindre l’orgasme plus certainement. Et pour une recherche à deux qui a plus de chance d’aboutir, un vibreur pour couple est un outil fiable !

Mythe : Les orgasmes multiples sont extrêmement rares

Si les orgasmes simultanés, c’est à dire le fait d’avoir plusieurs orgasmes en même temps, sont effectivement assez rares, en revanche près de la moitié des femmes peuvent connaître des orgasmes multiples, c’est à dire une déferlante d’orgasmes successifs toujours plus intenses. Ce sont le plus souvent les femmes entre 40 et 60 ans qui sont les heureuses bénéficiaires de cette vague orgasmique, car l’expérience et la connaissance de soi sont la clé.

Réalité : On a plus de chance d’avoir un orgasme avec un partenaire de longue date

On a tendance à penser que la passion s’en allant au fil des années, un partenaire de longue date n’est pas le plus à même de nous faire grimper au rideau… En réalité, les femmes sont plus à l’aise et se laissent aller plus facilement quand elles sont avec quelqu’un avec qui elles se sentent bien, détendues, en confiance. Quelqu’un qui les connaît mieux que personne et qui les met à l’aise. Les études ont montré que booster l’estime de soi sexuel est le meilleur moyen de foncer vers l’orgasme !

Mythe : Les préservatifs rendent l’orgasme féminin pus difficile à venir

Si les préservatifs classiques peuvent nuire au plaisir de ces messieurs en les rendant moins sensibles à la stimulation, il n’y a aucune raison pour que les femmes soient gênées par un préservatif. Au contraire même, les préservatifs lubrifiés permettent que la stimulation soit plus douce et le fait que ces messieurs ressentent moins leur permet de tenir plus longtemps et donc d’avoir plus de chance de mener leur dame au septième ciel. Avec des préservatifs conçus pour offrir un maximum de transfert de chaleur entre les corps, vous atteindrez des sommets de plaisir protégé sans entrave !

Réalité : Les femmes peuvent avoir des orgasmes sans aucune stimulation physique

Le cerveau est un organe sexuel très puissant ! Sans aucune stimulation physique, par la simple pensée érotique ou parfois sans aucun préavis, certaines femmes sont capables d’avoir des orgasmes spectaculaires. Une aptitude rare et pas toujours enviable : un orgasme qui tombe du septième ciel sans prévenir, ce n’est pas toujours facile à gérer !

Mythe : Un orgasme est toujours exprimé de manière sonore

Une femme qui a un orgasme ne hurle pas nécessairement son plaisir. Chaque orgasme est différent et chaque femme aussi… L’intensité ne se mesure pas à la puissance sonore exprimée. Certains médias ont voulu faire croire que l’on peut reconnaître un « vrai orgasme » au cri de la dame, mais c’est un peu comme si l’amour ne pouvait s’exprimer qu’en poèmes.

Réalité : L’orgasme n’est pas nécessaire pour que le rapport soit réussi

Le sexe ne peut se réduire à une quête vers l’extase. Faire l’amour, c’est le plaisir de la promenade, qu’importe où mène le chemin. Les galipettes les plus sensuelles, les plus belles, les plus intenses ne sont pas toujours celles qui se terminent en apothéose. Il faut profiter de chaque instant érotique partagé sans se soucier de là où il vous conduit.

Morne norme

En matière de sexualité, mieux vaut ne pas trop s’attacher à une forme de normalité artificielle. Au-delà du fait que vous risquez de vous convaincre de certitudes erronées, le désir et le plaisir sont alimentés pour chacun par des canaux très différents. Il y a les fétichistes des pieds, les adorateurs de la fessée érotique, les inconditionnels du plaisir prostatique, les aficionados du jeu de rôle… C’est au fil des ans, en apprenant à se connaître et à accepter ses envies que l’on se forge une connaissance érotique solide, la plus importante : celle qui correspond à nos propres plaisirs.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.